L'antre magique d'Angelica

Forum sur les mythes, les légendes et la MAGIE...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 une légende liée au château Pernstejn

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 34
Localisation : Genval
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: une légende liée au château Pernstejn   Mer 25 Avr - 19:48

La Dame blanche était de son vivant la fille de Zibrid, un des descendants d'Adalbert, fondateur du château.
Zibrid qui vivait en Pologne se décida à revenir en Moravie à Pernstejn, demeure de ses ancêtres.
Les Moraves n'aimaient guère les Polonais et encore moins les compatriotes qui avaient abandonné la Moravie pour vivre en Pologne et revenir au pays après de longues années d'absence. Ainsi donc, les troupes moraves passèrent à l'attaque du château Pernstejn, décidé a le détruire...Mais Pernstejn était une bâtisse très solide et résistait fort bien à l'assaut des guerriers moraves.

Après des mois interminables de résistance, Zibrid commençait à se lasser. Les assaillants moraves étaient épuisés. Zibrid tenta de mettre fin au siège du château.
Il invita alors les chefs des troupes moraves à Pernstejn et leur proposa la trêve. Les Moraves acceptèrent sans hésiter, avec enthousiasme.
Tout le monde était satisfait, sauf Zimehava, la fille de Zibrid.

La jeune fille avait hérité la beauté de sa mère, le courage et la force de son père. Elle avait de beaux yeux bleus, un visage fin au teint laiteux et des cheveux d'un blond cendré qui lui descendaient jusqu'aux chevilles. Elle montait admirablement bien à cheval, maniait l'épée avec une facilité surprenante et était un excellante archère. Le sang chaud de Zimehava refusait d'adopter la tactique de son père Zibrid. Elle estimait qu'il n'aurait pas dû proposer la trêve, mais lutter avec ferveur, même au risque de leurs propres vies.

Zibrid et les chefs des troupes moraves n'étaient pas encore sortis de la grande salle de réunion, alors que la jeune fille montait déjà aux remparts, armée de son arc. Zimehava tirait dans les rangs ennemis, ne manquant jamais la cible visée. Les gardes avertirent Zibrid de la situation. Le seigneur était furieux que Zimehava voulait gâcher sa démarche diplomatique. Il monta rapidement sur les remparts, s'approcha de sa fille et lui transperça le coeur par un coup d'épée. Le corps de Zimehava s'affaissa inerte sur le sol. C'était la dernière victime de l'assaut du château Pernstejn, tuée par son propre père. Les troupes de Zibrid ainsi que les troupes ennemies participèrent à l'enterrement de Zimehava.
Après les obsèques, les troupes se séparèrent en paix.
Malheureusement, même après la mort, l'âme de Zimehava ne retrouva pas la paix. Depuis le jour fatal, l'esprit de Zimehava, fille de Zibrid, a pris la forme d'une dame blanche. Depuis, elle erre chaque nuit dans les couloirs du château Pernstejn. Ensuite, l'esprit se dirige sur les créneaux, longe les remparts, puis la silhouette disparaît dans le vide. Jusqu'à l'extinction de la famille des Pernstejn, l'expression du visage de la Dame blanche prédisait l'avenir de la famille.
Si la Dame blanche souriait, une bonne nouvelle s'annonçait.
En revanche, si son visage reflétait la tristesse, les seigneurs de Pernstejn s'attendaient à un décès en famille ou à un cataclysme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antremagiqueangelica.niceboard.com
 
une légende liée au château Pernstejn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le château de Chillingham, Northumerland, Angleterre
» Le château qui n'existe pas
» recherche description originale d'un château
» R - mettre une ligne de la légende en italique
» la légende du forum des bannis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre magique d'Angelica :: Mythes & Légendes :: La Dame Blanche-
Sauter vers: